Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maman Enjoy

Maman Enjoy

Beauté / Test / Enfants / Lifestyle / Geek

Le Syndrome du nid vide

Hello Les P'tits Loups !

Vous avez des enfants ? Ils ont quel âge ? Comme vous le savez mon grand garçon est parti de la maison, certains me disent que c'est merveilleux ! Oui en effet car il part pour faire ce qu'il rêve sapeur sauveteur, un noble métier je vous l'accorde  ! Mais voilà regardez vos enfants...et imaginez qu'ils font leur valises et partent !

Le Syndrome du nid vide 

Mes chers parents je pars, je vous aime mais je pars............je vole je vole.........

Le syndrome du nid vide est comparé à un deuxième baby blues, on est partagé entre un sentiment de soulagement et de bonheur pour son enfant mais également un profond mal être.......un sentiment d'abandon, de vide, comme si on vous avais enlevé quelque chose tout au fond de votre être, de votre âme......et vous êtes morose, triste et la vie est devenue fade et les couleurs sont moins éclatantes !! C'est exactement ce que je ressens en ce moment

On a passé toute notre vie à s'occuper de notre enfant, si vous vous mettez un peu en recul et faites le point sur vous un instant, vous allez vous rendre compte que tout tourne autour d'eux ! 

On va vous dire dans de nombreuses revues qu'il faut s'y préparer bien à l'avance pour que cela se passe le mieux du monde et c'est vrai bien entendu et c'est pourtant ce que j'ai faits croyez-moi ! Mais le moment venu la triste réalité est bien là , la chambre est vide, le méli-mélo de ses affaires dans la salle de bain a disparu et tout est lisse ..........trop lisse ............

Nous l'avons porté pendant 9 mois et l'avons réconforté de ses peines, partagé ses joies, il a beau avoir grandi  il reste votre bébé ! le soir à table il est avec vous et vous partage sa vie, le matin il prend son café, même s'il est déjà moins présent, il a ses rituels et il fait partie de votre vie .

Quand il s'en va une page se tourne lors de son départ .......je me sens un peu mal comprise dans mon entourage et c'est encore plus dur à vivre.........

Oh mais tu vas le revoir, ce n'est rien..........Mais attend c'est normal .......tu as envie de crier que tu es malheureuse mais tellement incomprise que tu préfères ne pas t'étaler ........Oui ça va , oui c'est normal, oui ça va aller......du jour au lendemain, la maison est vide, sa chambre est sans âme et certaines personnes s'imaginent que tu vas le vivre le plus normalement du monde !! Hé bien NON désolé !

Je fais partie des mamans qui souffrent du départ de leur enfant

syndrome du nid vide

J'ai versé beaucoup de larmes cette semaine et je ne peux y penser sans pleurer encore et encore , je sais que le temps va m'aider et que tout ira mieux un jour, je mets de petits pansements sur mon petit coeur.........

Il est temps pour moi de faire un travail en profondeur et que je prenne conscience que même si une page se tourne, une nouvelle s'ouvre à moi également, je ne dois surtout pas le faire culpabiliser devant ma tristesse car cela l'empêcherait d'avancer et je l'aime si fort que je dois lui montrer que je suis heureuse pour lui , c'est le plus important !

Il sait que notre porte est toujours ouverte et que rien ne changera, sa chambre restera sa chambre et son espace et même si je le verrais moins il viendra quelques week ends par-ci par-là nous voir et nous profiterons à fond de ses moments là ! Mon petit oiseau s'envole de branche en branche, je l'ai accompagné du mieux que j'ai pu et je suis très fière de l'homme qu'il est devenu.......Chers parents je pars, je vous aime mais je pars ........je vole , je vole ........de mes propres ailes !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

C
Ça me fait peur, j'ai déjà eu du mal à me faire que mon grand avait 18 ans (l'année dernière) et je sais qu'il ne restera pas éternellement à la maison mais je ne suis pas prête même si tout doucement je prévois des petites choses pour quand il aura son chez lui (vaisselle, casserole....)
Répondre
V
Bonjour,
Je pleure en te lisant car je vis aussi ce moment difficile !
Ma dernière de 22 ans est partie jeudi, au Canada, avec son chéri et leur petit chien.
Ils ont eu des PVT, tous les 2, elle en juin, lui en janvier.
Dès janvier, j'ai commencé à pleurer en pensant à ce moment où ils partiraient.
Le temps a passé, c'est arrivé, et j'ai pleuré encore plus.
Pourtant, elle n'habitait plus chez nous depuis 3 ans, mais, cet été, avec la chaleur, dans leur petit appartement à Montpellier, et la simplicité pour aller au travail, ils ont repris leurs habitudes chez nous, et nous avons gardé leur petit chien pendant qu'ils étaient au travail.
J'ai déjà vécu cette séparation, en 2002, avec nos 2 aînés.
À l'époque, mon mari(militaire) a été muté de Montpellier à Versailles, ils ne voulaient pas nous suivre,ils n'avaient pas encore 18 et 20 ans, et nous avons fait le choix de les laisser.
Nous avons acheté un appartement, et quand nous sommes partis (le 13 août, je me souviens encore de la date!), la signature n'ayant pas encore eu lieu, nous les avons laissés, l'aîné chez sa copine de l'époque et le 2ème chez ma sœur.
J'ai eu l'impression de les abandonner !
L'arrivée dans la nouvelle maison a été difficile, surtout quand on s'est retrouvés à 5 autour d'une table ronde, au lieu de 7 sur la grande table ovale !
Pour moi, ça a été une expérience douloureuse, et j'en pleure encore en y pensant, mais nous avons tout de même vécu 5 belles années en région parisienne.
Le positif, c'est que nous sommes revenus à Montpellier avons retrouvé notre maison et nos fils après 5 ans.
En octobre 2007, c'est ma 3ème qui est remontée pour rejoindre son copain, d'abord pour les vacances de la Toussaint, et puis elle a trouvé un travail et elle y est restée, gentiment hébergée par son copain qui vivait encore chez sa maman.
Ça a duré 2 ans, elle est redescendue en été 2009.
Cette période a été moins difficile, peut-être dûe à l'expérience précédente, mais j'ai pleuré chaque fois qu'elle repartait après un séjour chez nous.
Aujourd'hui, ce qui est dur avec la dernière, c'est la distance et l'inconnu sur le temps qu'ils vont passer là-bas. Un PVT est prévu pour 2 ans, on doute un peu qu'ils y restent tout ce temps, ils sont tous les 2 très famille.
Nous avons prévu d'aller les voir en avril, le Canada, j'en rêve, mais au fond de moi, j'espère que cette expérience ne durera pas trop longtemps !
En attendant, il faut s'habituer à l'absence, même si je mesure ma chance d'avoir les 4 autres enfants près de nous, et le numéro 4, qui est notre Tanguy et vit encore chez nous à 26 ans.
Pour finir sur une note positive, je dirai qu'on s'y habitue, petit à petit, et puis aujourd'hui, nous avons des possibilités de faire des appels en visio, il y a Whatsapp, Facebook, Instagram, qui facilitent le contact.
Allez, hauts les cœurs, on va y arriver !
Bien amicalement ! ????
Répondre
P
Coucou , oui c'est une étape dans nos vies, ce n'est pas facile à vivre mais il faut se consoler en se disant qu'ils font leur vie, comme nous avons fait la nôtre, et puis il aura plein de belles choses à raconter à son retour ! courage
Répondre
M
Coucou ma belle merci de t'avoir confier a nous bon courage pleins de bisous
Répondre
S
???????????????????????? De tout cœur avec toi
Répondre